1. Accueil
  2. Actualités
  3. Non classé
  4. Comment initier sa démarche RSE dans une TPE/PME ?

Comment initier sa démarche RSE dans une TPE/PME ?

La RSE apporte de nombreux bénéfices pour les TPE-PME, à condition de bien structurer la démarche. Découvrez 7 étapes pour vous guider dans votre projet !

La RSE : quels bénéfices pour une TPE-PME ?

Les intérêts pour une TPE-PME de s’engager dans une démarche RSE sont nombreux.

Nous pouvons en citer quelques uns pour illustrer les bénéfices :

  • Requestionner votre stratégie d’entreprise en s’appuyant sur la grille de lecture de la RSE
  • Impliquer vos équipes autour d’un projet riche de sens
  • Améliorer sa marque employeur pour recruter et fidéliser
  • Contribuer aux Objectifs de Développement Durable
  • Renforcer et améliorer les interactions avec toutes les parties prenantes,
  • Répondre aux critères RSE dans les appels d’offres
  • Développer des produits et services innovants
PME-RSE

La RSE pour les TPE-PME

En 2018, BPI France a publié l’étude Une aventure humaine : les PME-ETI et la RSE. Plusieurs conclusions en sont ressorties :

  • Il n’y a pas de feuille de route universelle en RSE : cela dépend de l’ADN d’entreprises et d’entrepreneurs
  • Les PME-ETI s’engagent surtout sur le volet social et gouvernance, et moins sur l’environnement
  • Les engagements RSE sont différents selon les secteurs d’activités
  • Les dirigeants les plus engagés sont généralement les plus convaincus de l’intérêt de la RSE pour leur entreprise

D’ailleurs, l’enquête a permis de faire ressortir 4 profils de dirigeants : les convaincus (25% des sondés) ; les socio-engagés (20%) : les sceptico-favorables (30%) et les sceptico-réfractaires.

 

Pour compléter cette étude, le baromètre RSE open-source édité en 2021 démontre que plus d’une TPE et PME sur trois s’engage en RSE.

Les 7 étapes pour une démarche RSE

Grâce à nos diverses expériences, nous avons développé une méthodologie adaptée pour les TPE-PME.

#1 – Mobilisation des équipes

Mobiliser vos équipes dès le début de la démarche est une forte condition de réussite. En effet, il est essentiel de concerter tout le monde en amont de la démarche, afin de développer un projet collectif de transformation.

#2 – Audit interne des actions RSE

Très souvent, les entreprises font déjà de la RSE sans le savoir. Réaliser un audit interne permet de construire la démarche RSE en capitalisant sur vos atouts, tout en identifiant des premières pistes d’amélioration.

Pour avoir une vision complète, il est conseillé de recueillir les perceptions des interlocuteurs avec qui et pour qui vous travaillez (vos parties prenantes) pour avoir une vision 360° de l’état des lieux. Pour cela, vous pouvez récolter les données avec des questionnaires, d’entretiens individuels ou encore d’ateliers participatifs.

#3 – Définition de la raison d’être

A ce stade, nous préconisons d’ancrer votre engagement dans une raison d’être. Cet outil vous permettra de définir un fil rouge de votre démarche RSE. Telle une boussole, la raison d’être aide à garder le cap lors de la prise de décisions stratégiques. Il est tout aussi intéressant de formaliser la raison d’être à ce stade pour qu’elle puisse guider la construction du plan d’action RSE.

#4 – Priorisation des enjeux RSE

Par où commencer ? Même avec la meilleure volonté, il n’est pas possible de traiter tous les enjeux à la fois, et encore moins dans une TPE-PME ! Cette étape est indispensable pour hiérarchiser les enjeux RSE. Cet exercice fera ressortir vos axes prioritaires en fonction de l’impact et du niveau de maturité.

#5 – Cartographie des parties prenantes

Maintenant il ne vous reste plus qu’à identifier vos parties prenantes : les acteurs de votre écosystème. Cette cartographie vous permettra de mieux connaitre vos interlocuteurs et de favoriser le dialogue avec eux afin d’approfondir leurs attentes et les opportunités de partenariats. Pour une TPE-PME, cela peut être par exemple les parties-prenantes internes (la direction, les managers et les salariés), les clients, les partenaires, les fournisseurs…

#6 – Plan d’actions

Après avoir bien analysé vos parties-prenantes et vos enjeux, vous pouvez maintenant rédiger votre feuille de route. Il s’agit de définir des actions RSE à mettre en place au sein de votre TPE ou PME

#7 – Animation & suivi de la démarche RSE

Pour que la RSE soit intégrée aux activités de l’entreprise, il est nécessaire de suivre et animer la démarche sur le long terme, avec une attention sur l’accompagnement au changement. Voici quelques conseils applicables en TPE-PME :

  • S’appuyer sur la méthode Plan-Do-Check-Act pour développer une véritable démarche d’amélioration continue : indicateurs de suivi, actions correctives…
  • Proposer des formations pour transformer vos pratiques et vos métiers, par exemple sur les achats responsables, l’égalité femmes-hommes, le numérique responsable
  • Intégrer les enjeux RSE dans les séminaires et temps de cohésion d’équipe, à l’instar d’une visite d’un éco-lieu ou une journée avec une association de protection de la biodiversité
  • Encourager les initiatives des salariés : trophées RSE, boîte à idées
  • Communiquer régulièrement sur les avancées en mettant en avant les acteurs de la démarche
  • Rejoindre des réseaux de partage d’expérience et participer à des événements pour s’inspirer et initier des actions collectives

 

Nos consultants se tiennent à votre disposition pour accompagner votre TPE-PME dans cette formidable aventure de la RSE !

02
mai
2022
Événement
Lancement de notre offre "Starter" pour vous lancer dans la RSE