1. Accueil
  2. Références clients
  3. Stratégie Responsable
  4. DEVGLASS – De la stratégie à la mise en oeuvre de la démarche RSE avec labellisation.
Étude de cas

DEVGLASS - De la stratégie à la mise en oeuvre de la démarche RSE avec labellisation.

2023
Notre client
L’équipe Déclic.

Pouvez-vous vous présenter et nous présenter votre entreprise ? 

DEVGLASS est un des leaders du marché du vitrage isolant depuis plus de 25 ans. Nous fabriquons essentiellement des doubles vitrages isolants pour la rénovation thermique des bâtiments puisque nous faisons à peu près 65% de notre chiffre d’affaires en rénovation et le reste en neuf. Bien que ce soit une production industrielle nous faisons du sur-mesure c’est-à-dire que nous fabriquons à la taille des fenêtres, une spécialité française. Chaque jour 20 000 vitrages sont fabriqués sur nos différents sites et sont envoyés dans toute la France.

Je suis Anne Le Gohebel, arrivée en mai 2023 chez Devglass en tant que responsable RSE. Auparavant, j’ai travaillé dans les transports collectifs urbains en marketing et communication ainsi qu’en agence de communication. Puis j’ai rejoint l’aéroport Nantes Atlantique où j’ai créé le service environnement et toute la démarche développement durable pour le gestionnaire mais aussi pour la totalité des entreprises et administrations de la plateforme.

Racontez-nous ce qui a amené à vous lancer avec l’Agence Déclic…

Je suis arrivée après le lancement de la démarche RSE mais l’Agence Déclic nous avait été recommandée par la CCI Vendée. Nous avions besoin d’un accompagnement par un cabinet de conseil expert en RSE mais qui ait une méthodologie axée sur la pratique parce que l’idée n’était pas seulement d’avoir une vision mais bien du concret. L’Agence Déclic a vraiment cette capacité à accompagner “à faire avec et non faire pour”.

Quelles actions avez-vous lancé au sein de votre entreprise ?

L’intégralité de la démarche a été lancée au sein de Devglass. Tout était à construire et l’Agence Déclic, plus précisément Léo Hardy et Anthony Roux sur la partie accompagnement bilan carbone, nous ont guidés sur comment initier, structurer et déployer une démarche RSE dans l’objectif d’obtenir la certification du label Engagés RSE.

J’ai beaucoup apprécié le fait que l’accompagnement passe par une phase de diagnostic, une photographie à l’instant T de notre situation plutôt que de dérouler directement un plan d’actions qui n’aurait pas suivi notre vision stratégique. Il était essentiel, et c’est ce que j’ai apprécié, que l’Agence Déclic comprenne notre maturité et identifie les points à creuser. Un point aussi qui a été très fondamental et très riche c’est le fait d’inclure les parties prenantes dans nos réflexions dès le début. Les enquêtes et les diagnostics ont nourri la démarche.

Sans oublier que l’Agence Déclic a une vraie force dans la sensibilisation et l’embarquement des collaboratrices et des collaborateurs autour du sujet RSE. Il y avait pleins de gens qui parlaient de “le RSE” ou de la Responsabilité Sociale et Environnementale. L’équipe a fait un travail d’acculturation pour mettre tout le monde à niveau et s’assurer d’un bon niveau de compréhension ce qui a été un facteur clé de succès dans la réussite de ce projet.

Enfin, l’Agence Déclic a aussi apporté une structuration en proposant de créer un comité de pilotage. Même si ce n’était pas encore tout à fait abouti quand je suis arrivée nous avons bien aimé l’idée d’amener la dimension transverse du sujet RSE aussi dans l’opérationnel. Nous avons créé la structure de gouvernance qui permet de donner l’assise au projet et à la démarche. Ils ont d’ailleurs été formés sur 2 jours courant mai et certains m’en reparlent encore aujourd’hui ! C’est dire l’impact que cela a eu ! Il y avait à la fois la compétence technique du sujet RSE mais aussi la pédagogie de manière générale sur le sujet RSE. Sur le volet animation, le fait de proposer des méthodes participatives rythmées en intelligence collective était très adapté. Encore une fois cela démontre l’adaptation de vos équipes à la maturité du public.

Pourquoi avoir fait le choix de faire appel à un cabinet de conseil pour vous accompagner dans votre démarche RSE plutôt que de le faire en interne ?

Le fait de travailler avec un prestataire externe nous a obligé à avancer dans un temps donné. L’Agence Déclic nous a fixé un cadre : un planning défini en amont avec tout le calendrier et les parties prenantes. Je note d’ailleurs que depuis que l’accompagnement s’est terminé il est plus difficile de mobiliser sur un même temps les personnes concernées. C’est aussi parfois beaucoup plus facile de dire des choses quand on est externe que quand on est dans la structure.

Citez-nous un point fort de l’accompagnement reçu et un projet phare de l’année à venir

Nous avons créé une démarche avec une vraie identité que nous avons nommée Care, pour prendre soin. Prendre soin de l’environnement, prendre soin de nos salarié·e·s, prendre soin de nos partenaires et prendre soin de la performance de l’entreprise. C’est d’ailleurs grâce au travail de l’Agence Déclic que nous avons aussi étendu le prendre soin aux acteurs externes avec l’idée de regarder aussi notre territoire.

Bien sûr, nous avons défini un certain nombre d’actions, du plan qui a découlé de l’accompagnement.

Par exemple pour les salariés il y a tout un sujet sur la communication interne qui était inexistante et opaque. Nous avons monté un vrai plan de communication interne ainsi que des plans de formation à destination des managers. Nous sommes aussi sur la création d’un module de formation/sensibilisation RSE pour tous les salariés.

Sur le pilier environnemental, nous allons premièrement nous lancer dans la réalisation de notre Bilan Carbone pour identifier nos postes d’émissions majoritaires (déplacement, matière première, énergie, organisation des livraisons, prestataires de transport…). Deuxièmement, il s’agit de se concentrer sur la gestion des déchets. L’avantage du verre, qui est notre matière principale, c’est qu’il est recyclable à l’infini mais il y a tous les autres à adresser. Il y a une culture à impulser pour que chaque opérateur ait le bon geste. D’ailleurs à l’échelle individuelle, pendant la semaine européenne de réduction des déchets, nous avons sorti un guide de tri et l’avons mis à disposition. Pourquoi ? Je suis convaincue que si l’on donne du sens les gens seront beaucoup plus facilement acteurs.

Enfin, dans un volet plus règlementaire, il y a bien sûr les réflexions sur la CSRD. Il faut appréhender les risques de l’entreprise pour assurer sa pérennité. J’ai vu que vous proposiez d’ailleurs une fresque de la CSRD pour sensibiliser sur le sujet.

Le point fort de l’Agence Déclic pour Devglass, a été d’être capable de s’adapter au niveau de maturité de l’entreprise sur l’intégralité des sujets et d’avoir pu proposer un accompagnement sur mesure qui a été efficace et pertinent.