1. Accueil
  2. Actualités
  3. Non classé
  4. Agenda 2030 : la feuille de route de la France

Agenda 2030 : la feuille de route de la France

Pour atteindre les 17 ODD définis par l’Agenda 2030, la France a rédigé sa feuille de route autour de 6 enjeux. L’ambition : accélérer la transformation profonde de notre modèle de développement.

Agenda 2030 France

L’ambition de la France sur l’Agenda 2030

Avec sa feuille de route, la France prend des engagements forts pour atteindre les 169 cibles de l’Agenda 2030. Son ambition est de contribuer à « un monde plus durable et plus solidaire, où la recherche concomitante du bien-être social, d’une résilience de la planète et des écosystèmes, et de la prospérité économique, guidera l’action de chaque pays, chaque territoire, chaque individu ».

Cette feuille de route vise à mobiliser l’ensemble de ses composantes et organisations : l’Etat, ainsi que tous les acteurs de la société française. L’Agenda 2030 encourage ainsi l’émergence de nouvelles formes de gouvernance. En effet, les partenariats multi-acteurs sont de véritables leviers pour la transition de nos territoires. L’idée est également d’impliquer davantage les citoyens dans les politiques publiques.

Six enjeux principaux ont été identifiés dans l’Agenda 2030 de la France. Chaque enjeu est traduit sous forme d’engagements et de propositions concrètes.

Enjeu 1 : la lutte contre les discriminations et les inégalités

Le premier enjeu s’intitule « Agir pour une transition juste, en luttant contre toutes les discriminations et inégalités et en garantissant les mêmes droits, opportunités et libertés à toutes et à tous ». Il est question d’assurer l’accès pour tous aux droits fondamentaux et aux services essentiels. En ce sens, la lutte contre les discriminations, notamment femmes/hommes est une priorité. La meilleure répartition des richesses est également visée.

Le point de vue de l’Agence Déclic : Les thématiques abordées concernent les besoins sociaux de la pyramide de Maslow. Un des leviers pour les territoires est de développer l’Economie Sociale et Solidaire (ESS). Les entreprises peuvent également agir dans le cadre de leur démarche RSE. Par exemple, la Charte de la Diversité vise à s’engager pour promouvoir l’égalité professionnelle. La parité est un sujet clé. Dans ce cadre, le dispositif Négotraining accompagne les femmes dans la négociation salariale.

Enjeu 2 : la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles

Le deuxième enjeu est de «Transformer les modèles de sociétés par la sobriété carbone et l’économie des ressources naturelles, pour agir en faveur du climat, de la planète et de sa biodiversité ». La France ambitionne de créer une dispositif légal et contraignant sur plusieurs objectifs : sobriété carbone, économie des ressources naturelles, économie circulaire et adaptation au changement climatique. Pour cela, il est nécessaire d’encourager des modes de consommation et productions plus durables. Enfin, la biodiversité est également au premier rang des préoccupations.

Le point de vue de l’Agence Déclic : Un des leviers pour les territoires est de déployer le plan climat-air-énergie territorial. Dans le PCAET, on retrouve notamment les mesures de rénovation et transition énergétique. La qualité de l’air est également traitée. La mobilité fait aussi partie des thématiques centrales de cet enjeu. Du côté des entreprises, elles peuvent renforcer l’éco-conception. Enfin, la préservation de la biodiversité nécessite la concertation et l’implication de tous les acteurs du territoire.

Enjeu 3 : l’évolution des comportements et modes de vie adaptés au développement durable

Ce troisième enjeu s’intitule « S’appuyer sur l’éducation et la formation tout au long de la vie, pour permettre une évolution des comportements et modes de vie adaptés au monde à construire et aux défis du développement durable ». Il couvre l’éducation et la formation pour favoriser les prises de conscience d’une transformation nécessaire. L’objectif est notamment est renforcer l’éducation au développement durable pour tous.

Le point de vue de l’Agence Déclic : la sensibilisation de tous les publics est essentielle pour parvenir à la transformation de notre société. A ce titre, les collectivités peuvent davantage soutenir les associations d’éducation au développement durable. Pour les établissements scolaires, le label E3D vise à intégrer l’éducation au développement durable dans les programmes d’enseignement. L’objectif : permettre aux jeunes « d’appréhender la complexité du monde dans ses dimensions scientifiques, éthiques et civiques ». Pour les acteurs économiques, les formations et les séminaires autour de la RSE encouragent la mobilisation de tous les collaborateurs.

Enjeu 4 : la santé et le bien-être de toutes et tous

Cet enjeu vise à  « Agir pour la santé et le bien-être de toutes et tous, notamment via une alimentation et une agriculture saines et durables ». La priorité est de permettre à chacun d’avoir accès aux soins nécessaires. Cet enjeu concerne également la prévention pour limiter les atteintes à la santé humaine, notamment en préservant l’environnement et en assurant une alimentation saine.

Le point de vue de l’Agence Déclic : la santé fait face à de nombreux défis : la désertification médicale, le vieillissement de la population, les conséquences du changement climatique…. Ainsi, elle doit être au cœur des préoccupations des acteurs publiques et privés. Cette thématique illustre bien la transversalité des sujets, puisqu’elle est fortement liée à l’enjeu 2. On constate également l’importance de l’agriculture pour assurer des systèmes alimentaires durables et sains. En effet, une alimentation saine est un prérequis pour la santé. Les collectivités agissent en ce sens avec les projets alimentaires territoriaux (PAT). Il existe aussi des enjeux sur la santé au travail, notamment sur la prévention des risques psycho-sociaux (RPS) et des troubles musculo-squelettiques (TMS).

Enjeu 5 : le renforcement de l’expérimentation et de l’innovation territoriale

Le cinquième enjeu s’intitule « Rendre effective la participation citoyenne à l’atteinte des ODD, et concrétiser la transformation des pratiques à travers le renforcement de l’expérimentation et de l’innovation territoriale ». Il s’agit de développer les initiatives locales en faveur d’un changement de comportements, notamment en renforçant la contribution des citoyens à l’action publique. Une autre priorité identifiée est liée à la lutte contre la fracture territoriale.

Le point de vue de l’Agence Déclic : les initiatives à l’échelle locale ont de nombreux impacts sur la transformation sociétale. Nous avons tous le pouvoir d’agir en faveur des ODD. Certaines régions valorisent d’ailleurs fortement les projets qui avancent en ce sens. C’est le cas de la Normandie avec la plateforme CNODD. Une autre idée pour les collectivités est de déployer des budgets participatifs autour des ODD. Le défi est aussi de favoriser les ponts entre les collectivités et les acteurs économiques et associatifs. 

Enjeu 6 : un plan européen et international en faveur de la transformation durable des sociétés

Le dernier enjeu pour la France : « Œuvrer au plan européen et international en faveur de la transformation durable des sociétés, de la paix et de la solidarité ». Pour concrétiser l’Agenda 2030 à l’échelle internationale, il est nécessaire de travailler en concertation avec les autres pays. La priorité est double : promouvoir le développement durable comme fondement de la stabilité internationale et rénover la politique de développement et solidarité internationale de la France.

Le point de vue de l’Agence Déclic : l’accent doit être mis sur les priorités définies par le comité interministériel de la coopération internationale et du développement (CICID). Il en existe 5 : le traitement des crises et des fragilités, l’égalité femmes-hommes, la santé, le climat et la biodiversité, l’éducation. Tous ces sujets sont à intégrer dans les projets de territoire des collectivités et la stratégie globale de l’entreprise.

L’Agenda 2030 de la France donne le cap pour tous les groupes d’acteurs de la société. Il existe de nombreuses expérimentations possibles pour appliquer les ODD, que nous détaillerons plus en détail dans un prochain article.

26
mai
2020
Événement
Formations inter-entreprise 100% en ligne : RSE et marchés publics
A partir du 26/05/2020