La matrice de maturité de l’achat public permet d’évaluer le positionnement et le niveau de la fonction achats d’une structure. Sa finalité est de fixer des objectifs à atteindre afin de progresser et de fixer son plan d’action.

Suite et fin de notre série d’articles sur la matrice de maturité de l’achat public, après les épisodes relatifs à la rédaction, à la passation, à l’exécution et au pilotage des achats, nous plonge dans la rubrique du développement interne qui fait partie de la face stratégique de la fonction « Achat ».

Le pilotage des achats, certes crucial, doit être couplé avec le développement d’une stratégie interne liée à l’achat public avec notamment la formation des acteurs de la commande publique (acheteurs et services prescripteurs), le process pour la définition du besoin, le pilotage du projet ou encore pour le montage contractuel, etc.

Concernant les acheteurs et les agents des services prescripteurs, il est essentiel qu’ils soient formés à la réglementation et sensibilité aux enjeux de l’achat public. Cette formation et cette sensibilisation sont garantes de la sécurité juridique mais également de la mise en œuvre opérationnelle des projets.

Concernant la définition du besoin, étape primordiale de la passation d’un marché public, il faut s’interroger sur les modalités mises en œuvre autour de celle-ci (modes de communication, réflexion interservices, utilisation d’outils collaboratifs, etc.).

Rubrique « Développement interne » avec ses items

Vous souhaitez évaluer les pratiques de votre structure ? C’est possible, alors à vous de jouer !

Besoin d’aide ? Vous avez la sensation qu’un regard externe, une expertise seraient opportun sur cette thématique ou sur l’ensemble de la fonction « Achat » ? L’Agence Déclic est là pour accompagner votre structure dans cette démarche.

Partager