agence déclic collaboratrice

La journée d’hier a été intense ! 

 
Nous avons co-animé, pour le compte de la Région Bretagne, un Barcamp.
« La commande publique augmentée par la donnée : l’exemple de l’approvisionnement de proximité en restauration collective »

Un BarCamp est une rencontre, une non-conférence ouverte qui prend la forme d’ateliers-événements participatifs où le contenu est fourni par les participants qui doivent tous, à un titre ou à un autre, apporter quelque chose au Barcamp. C’est le principe pas de spectateur, tous participants.

Plus de 150 personnes (acheteurs, entreprises, élus etc) ont participé à cet événement original.

Dans notre atelier, nous avons travaillé sur l’ingénierie contractuelle ou plus précisément : Nouvelles méthodes d’ingénierie contractuelle, vers un nouvel équilibre des relations contractuelles (lien offre/demande) ?

Ce que nous ressortons de cette journée, c’est que pour tendre vers ce but, il faut savoir VALORISER plutôt que de vouloir FAVORISER.

L’objectif ?
Passer d’une logique de cahier des charges descriptif à un cahier des charges basé sur des exigences de performance et donc passer d’un contrôle de conformité à une véritable critérisation fondée sur la performance.

Comment ?
Le cahier des charges sera la déclaration d’intention de l’acheteur en terme de qualité attendue.
Le cadre de réponse technique (par lot) aidera le fournisseur à répondre, lui posera des questions compréhensibles afin d’obtenir des informations factuelles, tout en lui laissant des espaces libres pour valoriser son produit et sa démarche.

Partager