Gwendoline VIQUESNEL

Consultante stagiaire - Stratégie responsable

Consultante stagiaire souriante et optimiste au sein de l’Agence Déclic, Gwendoline est toujours prête à relever de nouveau défi en équipe. Elle est convaincue que les organisations sont de formidables vecteurs de transformation de la société, c’est pourquoi elle est attachée à favoriser la prise en considération des problématiques sociales et environnementales dans leurs dynamiques.

Quelles sont tes missions ?

Je suis missionnée à travailler sur les dossiers clients aux côtés de mes collègues, qu’ils soient commerciaux ou durant les accompagnements réalisés auprès de structures privées et publiques. Je les soutiens dans le bon déroulé des phases des projets et contribue à apporter les conditions nécessaires pour leur réussite. Mon mémoire de fin d’étude porte sur la gestion des connaissances : un enjeu clef pour les cabinets de conseil en plein développement tel que l’Agence Déclic.

Qu’est-ce qui t’éclate le plus ?

Ce qui me plait dans le métier de consultante en stratégie responsable : c’est un métier durant lequel on apprend tout le temps, on découvre de nouveaux secteurs d’activité, des métiers inconnus… Ce défi quotidien me motive car je n’aime pas la routine. J’aime le contact humain et échanger autour de thématiques qui ont du sens ! Au sein de l’agence, l’ambiance conviviale est vraiment top. Mon intégration s’est très bien passée et j’ai la chance de pouvoir apprendre en travaillant car c’est un métier pour lequel l’apprentissage est constant.

Quel est ton parcours ?

J’ai commencé par une prépa CUPGE pour intégrer Sciences-Po avec comme objectif de travailler en gestion de projet pour des ONG. Je voulais dès lors un métier porteur de sens. Puis j’ai travaillé dans un bar éco-responsable où je me suis rendu compte qu’il était possible d’allier impact positif et créativité à travers l’entrepreneuriat. J’ai donc poursuivi avec un DUT Techniques de Commercialisation où j’ai pu acquérir davantage de savoir-faire commercial. J’ai par la suite intégré l’IAE de Nantes en éco-gestion parcours international. Je suis ensuite partie faire ma première année de master au nord de la Norvège dans le cadre d’un échange Erasmus. Et j’effectue actuellement ma deuxième année de Master de management Métiers du Conseil et de la Recherche en France, à Nantes.

Pour toi, c’est quoi les Territoires de demain ?

Les Territoires de demain seront accueillants, fonctionnels et accorderont une place centrale à la nature. Ils rassembleront également les conditions pour favoriser les échanges entre les populations, créant de la diversité, de la mixité, tout en développant les ancrages culturels et historiques : cela leur apportera une identité unique.

Une citation inspirante ?

Une citation de Winston Churchill « Le succès n’est pas final. L’échec n’est pas fatal. C’est le courage de continuer qui compte ». Ce qui me plaît dans cette citation c’est la notion d’impermanence : rien n’est acquis et en même temps tout est à acquérir ! Nous nous construisons à travers l’échec, il faut toujours savoir se challenger, d’où le fait que j’ai choisi ce métier qui nous pousse sans cesse dans nos retranchements et nous force à sortir de notre zone de confort.

Une passion ou une anecdote ?

J’ai deux passions : le sport et plus particulièrement le basket et aussi la cuisine, car j’aime aussi manger. Mon plat préféré… je dirais le Thiep, un plat sénégalais composé de riz rouge cuit dans un bouillon de légumes et de poissons.

Une anecdote : au cours de mon premier stage, on m’a demandé de conduire une voiture… Je l’ai emboutie dans un lampadaire, c’est la raison pour laquelle je me déplace désormais à vélo majoritairement !

Comment tes collègues te décrivent ?

Chouette, spontanée et curieuse !