En cette fin Janvier, Anne-Laure SIMON a été l’invitée de Radio Laser, lors d’une émission à la rencontre des acteurs économiques qui construisent l’avenir de leurs territoires.  Elle était aux côtés de Robin Brisset-Doyle, coordinateur du Mouves Grand Ouest, en tant que marraine d’un.e entrepreneur.e social.e.

L’occasion pour elle d’expliquer la raison d’être de l’Agence Déclic, nos envies, nos ambitions, nos sujets du moment et ce que nous faisons concrètement.

Et puis, “Territoires de demain”, ça veut dire quoi finalement ? Anne-Laure vous explique tout ça :

En résumé, vous trouverez quelques infos ci-dessous mais nous vous conseillons vivement d’écouter Anne-Laure !

Notre ambition est de contribuer à rendre nos territoires plus performants et durables.

  • Par performants, nous entendons utiles pour les usagers/clients et efficients.
  • Par durables, nous entendons qui tiennent compte des enjeux sociaux, environnementaux, économiques et de gouvernance, dans une logique d’intérêt général.

Nos outils sont :

  • la stratégie responsable (RSE / DD),
  • la gestion de projet collaborative
  • et l’expertise achat public.

Pour atteindre notre ambition, nous travaillons avec tous les acteurs d’un territoire de manière décloisonnée.

  • Ainsi nous aidons les entreprises à intégrer la notion d’intérêt général dans leurs pratiques via l’accompagnement à la mise en œuvre de démarche RSE.
  • Nous accompagnons les collectivités à délivrer un meilleur service via la mise en œuvre d’une organisation inclusive, d’une gestion de projet optimisée, d’achats publics durables.
  • Nous accompagnons les associations dans leur structuration pour construire un modèle pérenne notamment économiquement.

Nous sommes convaincus qu’il n’y a pas que les institutions publiques qui doivent se préoccuper de l’intérêt général, c’est également le rôle du monde économique, en ce sens la future loi PACTE qui définit la notion d’entreprise à mission corrobore cette idée.

La RSE représente une formidable grille de lecture pour appréhender la complexité du monde qui nous entoure. Loin des aspects normatifs ou marketing, il s’agit pour nous d’un moyen pour penser les activités humaines sur le long terme, à une échelle locale et globale.

Grâce à notre double culture « public/privé », nous agissons comme une passerelle entre ces deux sphères. Nous sommes convaincus que le décloisonnement permet les synergies et construit des projets dont les impacts sont bien plus importants.

 

Partager